ATELIER DE VALIDATION DU REPERTOIRE DES INVESTISSEURS DE LA REGION DE KAYES

L’an deux mille vingt un, le 26 Janvier s’est tenu dans la salle de réunion de la salle de conférence de Kayes, un atelier de validation du répertoire des investisseurs de la région de Kayes. Le processus d’élaboration du répertoire des investisseurs est une démarche mise en œuvre par l’Agence de Développement régional de Kayes (ADR-Kayes) avec le soutien technique et financier du Programme PADRE II de la GIZ.

Les projets d’investissement des collectivités territoriales initiés dans leurs documents de planification souffrent d’un manque de financement. Le constat est que d’une part, les collectivités ont une connaissance très partielle de ceux qui peuvent investir sur leurs territoires et d’autre part, les investisseurs potentiels ont une faible connaissance des opportunités d’investissement qui y sont présentes.
Du côté des CT, cela s’explique en grande partie par le manque d’informations sur les investisseurs ou à la méconnaissance des procédures et instruments de financements adaptés au type de projets d’investissement.
L’objectif du processus est de mettre à la disposition des collectivités territoriales de la région un répertoire des personnes physiques ou morales disposant de capitaux ou de financements pour réaliser des investissements au niveau des collectivités.
De façon spécifique, il s’agit d’entrer en dialogue avec les chambres consulaires et les autres représentations du secteur privé que sont entre autre la Chambre de commerce et d’industrie, le patronat, la chambre des mines, la chambre des métiers et la chambre d’agriculture et les personnes ressources de la diaspora pour :
– Approfondir la connaissance sur les investisseurs publics et privés intervenant ou intéressés à investir dans la région de Kayes à travers l’élaboration d’un répertoire comportant (noms/personne de contact, localisation, secteurs d’activités,…)
– Echanger avec les acteurs de l’investissement, des stratégies à mettre en œuvre pour faciliter la mise en relation entre les CT et les investisseurs.

Etaient présents ;
1. le Conseil Régional ;
2. le Patronat de Kayes;
3. la chambre des mines ;
4. la Chambre de commerce d’industrie (délégation régionale de la CCIM) ;
5. la Chambre d’agriculture de Kayes;
6. la chambre des métiers
7. l’ANICT
8. Le CAMIDE ;
9. La Charte de Collaboration de Kayes ;
10. l’ADR-Kayes ;
11. le programme PADRE II

Le Directeur général de l’ADR-Kayes M. Sega SOW a souhaité la bienvenue aux participants avant d’ouvrir la séance par une mise en contexte rappelant les objectifs et résultats attendus de l’activité. Le discours d’ouverture des travaux a été prononcé par Mr Adama MAIGA, le Conseiller aux Affaires Administratives, économiques et financières, représentant le Gouverneur de la région.
Ce qui est à retenir :
• Avec les élections communales à venir, le renouvellement des documents de planification des CT offre l’occasion d’utiliser le répertoire et la démarche enclenchée afin d’intensifier et de rendre plus fructueuse les relations entre les CT et les investisseurs de la région de Kayes ;
• La gestion du répertoire, son actualisation et animation sont des tâches que le Conseil Régional de Kayes confie à l’ADR Kayes;
• Cette assise sert d’espace pour adresser une demande au CRK afin d’appuyer financièrement les faitières dans leur travail de collecte de données, lesquelles données seront mises à la disposition de l’ADR pour l’actualisation du répertoire;
• L’ADR développera des outils de collecte simplifiés pour les faîtières afin que la collecte puisse se faire de façon permanente (semestrielle);
• Voir la possibilité d’inclure dans la collecte de données, d’autres territoires de la région de Kayes, car les enquêtes se sont surtout focalisées sur les acteurs présents dans la ville de Kayes.
Suites à donner :
Ces outils permettent surtout aux collectivités d’avoir de l’information sur les potentiels investisseurs. Dans une démarche complémentaire l’ADR Kayes travaillera davantage à faire connaitre aux investisseurs, les potentialités des collectivités de la région et les possibilités de collaboration avec elles. C’est ainsi qu’elle compte organiser dans un avenir proche, des forums sur le partenariat public-privé basés sur les investissements économiques identifiés dans les documents de planification des CT.
L’ATELIER

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
15 × 5 =