ATELIER D’ELABORATION DU PLAN D’ACTIONS DE MOBILISATION DES RESSOURCES FINANCIERES PROPRES DE LA COMMUNE RURALE DE SEBEKORO (KITA)

Dans le cadre de l’appui des communes dans la mobilisation des ressources propres, l’Agence de Développement Régional de Kayes (ADR-K) avec l’appui technique et financier du Programme d’appui à la décentralisation et à la régionalisation (PADRE II/GIZ) a organisé dans la commune de Sébékoro (Kita) un atelier d’élaboration de stratégies de mobilisation des ressources propres du 5 au 10 Avril 2021.

L’objectif principal visé par cette activité est de doter la commune de Sébékoro d’un plan d’action communal annuel du développement de la fiscalité locale pour servir comme outil de pilotage des actions favorisant la mobilisation des ressources financières propres.
Spécifiquement, il s’agissait de :
• Identifier les difficultés de recouvrement par nature de recette et cela à partir d’une situation de référence ;
• Fixer un objectif annuel de recouvrement sur la base d’une approche de gestion axée sur les résultats ;
• Identifier les solutions/actions pour remédier à ces difficultés ;
• Déterminer toutes autres mesures, stratégies innovantes à effet levier tendant à l’amélioration du niveau de recouvrement des patentes, la taxe foncière, et la taxe de développement régional et local (TDRL).
Les travaux proprement dits se sont étalés sur cinq (5) jours. Les deux premières journées préparatoires ont été réalisées avec le bureau communal, les membres de la commission finance et le personnel communal pour faire la situation de référence de la commune sur le plan fiscal; cela à partir du compte administratif de 2019 approuvé. Les trois journées suivantes ont permis de traiter les objectifs spécifiques du présent TdRs. Ont pris part aux travaux de l’atelier à Sébékoro:
• l’administration à travers le Sous-préfet ;
• Les services financiers (Trésorerie, impôts et contrôle financier)
• Le Service des domaines et du cadastre,
• Les Services de l’élevage (production et industries animales et service vétérinaire)
• Les chefs de villages de la commune ou représentants,
• La société civile (GAC, PF et CVC)
• La Radio de Sébékoro.


POINTS SAILLANTS
Les travaux ont permis de mettre en exergue les faiblesses de la commune sur le plan de la gouvernance et proposer des solutions idoines. Après le constat de la faible mobilisation des impôts enrôlés en dépit de la volonté réelle des chefs de villages, des solutions et recommandations ont été formulées pour améliorer les taux de ces ressources pour l’exercice en cours (2021).
Enfin, les travaux ont pris fin par la formulation des recommandations et la mise en place d’un comité de suivi composé de douze (12) membres (avec à sa tête un président) pour la mise en œuvre du plan d’action de la commune

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
29 − 2 =